Claviers et mécaniques

Il existe plusieurs types de mécaniques, à travers les accordéons touches boutons ou clavier piano, et à travers les modèles. Cependant la mécanique de la main gauche et son complexe réseau de collecteurs est souvent similaire dans tous les types d'accordéons. Pour la main droite, le nombre de registres et de rangées influe sur la complexité de la mécanique touche bouton, puisqu'il impose des systèmes de rappel pour les soupapes, à la main droite surtout, par des biellettes ou des mécanique à peigne. Le clavier piano est plus simple de conception, mais les interventions peuvent parfois se révéler plus délicates...

Problèmes Fréquents
                                                                                                                                                                                               mécanique main droite concertina
Claviers à touches boutons
                                                                                                                                                                                          
La perte de boutons ou de feutres est en soi bénigne si toutefois ce n'est pas dû à la rupture d'un élément, comme un pas de vis. A la main gauche comme à la droite, les boutons et les feutres se remplacent facilement, mais si une pièce est cassée, il faut parfois démonter le clavier ou récupérer des pas de vis dans les pistons, ce qui demande plus de temps évidemment.
Il arrive fréquemment qu'une touche soit tordue par une mauvaise manipulation, entrainant des frottements qui peuvent bloquer les boutons, surtout à la main droite. Il suffit de les redresser, mais sur certains accordéons, comme les cavagnolos par exemple, les bras sont très fragiles et l'opération demande une grande délicatesse et un certain un savoir faire. Il arrive cependant que le bouton casse irrémédiablement, il faut donc refaire une jonction ou dans le pire des cas recommander la pièce (ce qui est rarement évident). De l'endroit de la cassure dépendra la complexité de la tâche, quoiqu'il en soit il faut démonter intégralement le clavier main droite, ou la mécanique main gauche.
Une touche peut se bloquer pour d'autres raisons, comme l'usure des feutres, les frottements dans la mécanique main gauche, un problème de soupapes ou de registrations...

Le clavier main droite nécessite d'être réglé régulièrement par l'enfoncement des boutons et leurs alignements, afin d'avoir un touché régulier. Ces paramètres varient en fonction de l'usure des soupapes, de leur dérèglement, et du jeu du musicien qui pousse les boutons vers la bas le plus souvent, en faisant des glissandi par exemple.
De même la main gauche demande d'être réglée pour réduire au maximum le jeu de chaque touche entre le premier contact et l'ouverture de la soupape. Ce réglage s'effectue au sein de la mécanique, en travaillant sur les collecteurs.

Chaque touche est équipée d'un ressort, qui parfois se dégradent, se détendent voire se cassent. La régularité de leur tension influe forcément sur le touché du clavier. Ils sont souvent difficiles d'accès, surtout pour les claviers piano
mécanique main gauche d'un accordéon
 
Clavier piano

Hormis les problèmes dûs à la mécanique des registres ou aux soupapes, les problèmes liés aux claviers piano sont souvent les touches bloquées. Les raisons peuvent être multiples; frottements, pièces cassées, feutres manquants, quoiqu’il arrive le démontage complet s’impose presque toujours.

 

Conseils

 

En règle générale, éviter d’essayer de redresser les touches tordues ou défectueuses, un accident est vite arrivé et compliquera assurément la chose…  De surcroît il ne vous en coûtera pas grand-chose la plupart du temps, cela prend parfois quelques minutes seulement. Attention ce n’est pas toujours le cas !

 Évitez aussi de mettre des lubrifiants dans la mécanique, ça finit par accrocher la poussière et empirer les choses à long terme.

 Enfin prenez soin de votre clavier, une mauvaise manipulation peut être lourde de conséquence, en rangeant votre instrument dans sa housse, faites attention aux bretelles.